Renforcement

Achat de 67 actions WPX Energy à 9,97$ le vendredi 25 août 2017.

Publicités

Compte-rendu du 2 juillet 2017

La valeur liquidative du portefeuille est de 73,3 k€, en perte d’un peu plus de 3,6 k€ depuis le 2 juin 2017, soit une chute d’environ 4,5%.

L’événement notable depuis un mois est la chute de DEST en raison des mauvais résultats de Orchestra Prémaman (KAZI). À court terme j’ai un avis neutre sur la valorisation de KAZI, en revanche, je pense que la fusion devrait aboutir et ainsi refermer l’écart avec le prix de l’action KAZI (upside de 30% au cours actuel).

Il y a un mois, j’annonçais mon pessimisme sur le secteur pétrolier, depuis, le cours de WPX a chuté d’environ 10%. Je conserve le titre car j’aime être couvert contre le risque de remontée du prix du baril, même si je ne l’anticipe pas prochainement. Les autres titres du portefeuille sont stables.

Compte-rendu du 2 juin 2017

Au cours du mois dernier :
– achat de 9600 actions Vertu Motors avec un PRU de 46,7 pence. Dette insignifiante, P/E très bas. Historique de croissance convaincant. (cf le dossier sur devenir-rentier).
– vente des titres SHOS.
– vente des titre Sears Canada.

La valeur liquidative du portefeuille est de 76,9k€. C’est une performance non acceptable. En prenant un peu de recul, la performance de mes placements est très mauvaise depuis 2014. Tandis qu’entre 2008 et 2014, mes investissements ont rapporté plus de 15% annuel en moyenne (essentiellement investi dans le PEA), la performance des 3 dernières années est catastrophique. Cette performance est d’autant plus mauvaise que les marchés ont bien progressé dans le même temps. Alors que s’est-il passé ?
Mi-2014, j’ai investi 15k€ sur Sears. Dans les mois qui ont suivi, j’ai alourdi cette position (25k€) et je suis entré sur WPX, Orca Exploration, et IBM. Début 2015, le portefeuille était composé des titres suivants :
IBM 14500€
Samsung 6500€
Sears Canada 3300€
Sears Holdings 33400€
Warrant Sears Holdings 4000€
Orca Exploration 5500€
WPX 8200€
Obligation Sears (coupon 8%) 4700€
Liquidité 11000€

Le CTO était alors valorisé 91 k€. À ce moment là, les positions du portefeuille étaient pleinement calquées sur les propositions de l’Investisseur Français, hormis Samsung. Les analyses et les réflexions de l’IF semblaient convaincantes, l’historique boursier de Serge B. était rassurant. Ce n’était pas mon univers d’investissement mais l’émulation autour de la fine équipe IF et la compagnie du duo de choc Lampert/Berkowitz a fini de me convaincre.

Au cours des 2 années qui ont suivis, j’ai encore renforcé Sears au cours de sa chute (40k€ investi au total). Aujourd’hui, je suis sorti complètement sorti de la galaxie Sears. Il ne me reste que les obligations. J’ai l’intention de les vendre.

Le bilan :
Sears (PRU de 28$) revendu à -75%
SHOS revendu à -70%
Sears Canada revendu à -90%
Warrant Sears vendu une bouchée de pain
WPX flat (latent)
IBM ~+20%
Orca Exploration +20% (latent)
Samsung +80% (latent), le cours a dépassé les 2000 USD à la bourse de Séoul

Bilan : J’ai fait l’erreur de suivre des dossiers sur lesquels je ne serais pas parti seul, le fameux « chacun doit faire ses devoirs »… Une deuxième erreur est de ne pas avoir su couper les positions alors que les métriques se dégradaient à vue d’œil.

Cette mauvaise passe est d’autant plus terrible que j’avais bien identifié dès 2015 les opportunités que représentaient Guillin, bonduelle, Compagnie des Alpes, ou encore Michelin pour n’en citer que quelqu’unes.

Mes derniers achats collent avec mon univers d’investissement. Je n’investis plus dans des sociétés qui perdent beaucoup d’argent car je n’ai pas les aptitudes pour anticiper les retournements de tendance.
Voici mon état d’esprit pour les prochains mois :
– Je fais le pari que le rachat de Genworth Financial sera conclu. Si c’est le cas, gain de +50%. Dans le cas contraire, pas de raison de voir le titre s’effondrer plus bas que le cours pré-annonce du rachat (les métriques se sont même améliorés).
– Je mise également sur le rachat de Destination Maternity par Orchestra. Le gap sur le prix du deal (1 DEST = 0,515 KAZI) devrait se refermer (+30%) et dans le même temps, on peut imaginer que Orchestra revienne vers les 13-15€, le titre me semble décoté (+30%).
– Fiat : le redressement se poursuit. Je m’attends à une appréciation du titre de 30/50% d’ici 12/24 mois.
– Samsung : les multiples de valorisation me semblent encore modestes.
– Vertu Motors : P/E très bas, pas de dette. Je m’attends à une revalorisation de 30% du titre.

Deux dossiers (IF) où je suis plus sceptique :
Orca Exploration
On a près de 70m$ d’impayés de la part de Tanesco. Combien de temps va-t-on attendre pour les récupérer ? Est-ce que l’on sera bien payé un jour ? Est-ce que je ne devrais pas céder mes titres et aller sur des titres avec un meilleur momentum ? C’est très frustrant de se dire que le dossier peut évoluer favorablement à tout moment et qu’il serait dommage de sortir après plus de 2 années d’attente. Par ailleurs, les bénéfices des derniers résultats trimestriels sont correctes, alors pourquoi ne pas simplement attendre, en se réjouissant d’être propriétaire d’une boîte bien gérée ?

WPX
Je m’attendais à une remontée rapide du pétrole (par rapide, j’entends une durée de 2 à 3 ans). Hors, il se trouve que le monde déborde de pétrole et que la croissance mondiale n’est pas assez forte pour tout absorber. L’excès d’offre est de près de 3-5%. Pire encore, les américains se montrent très prompt à relancer les pompes à peine rentable à la moindre embellie. Il va falloir plusieurs années de croissance mondiale pour revoir des tensions apparaitre sur le pétrole sauf si :
– une crise géopolitique éclate (retour rapide des tensions),
– la croissance asiatique/mondiale s’essouffle,
– une crise économique éclate,
– un programme de transition énergétique ambitieux dévalorise pour toujours la valeur de l’or noir (peu probable en l’état actuel des techniques).

Finalement, rien ne promet que le pétrole monte à 60-80$ dans les années qui viennent. On peut très bien rester avec un pétrole à 45-50$ (ou moins) pendant longtemps. Ennuyeux…

La ligne WPX est flat. Plus de 2 ans de perdu. Que faire ? Je pourrais oublier la ligne dans un coin, cette entreprise est une belle option en cas de remontée insoupçonnée du pétrole mais en l’état actuel, je n’attends rien de ce secteur pour 2017. Ne devrais-je pas arbitrer pour des dossiers avec un meilleur momentum ? J’ai envie de le croire mais je ne me résigne pourtant pas à arbitrer. Est-ce que je ne serais pas trop attaché à mes actions ? C’est possible et c’est une erreur. En même temps, c’est parfois quand on attend le moins d’un secteur qu’il surprend. Je pense conserver la ligne pour l’instant.

Dans les prochains mois, je vais essayer d’être davantage actif et opportuniste : ne pas hésiter à arbitrer rapidement si des occasions se présentent. C’est dans cet esprit que j’ai profité de la courte fenêtre de tir pour acheter DEST sous les 3,50$ il y a un mois. J’étais plutôt de l’école des patients mais force est de constater que Simouss, Jean-Marc et Footeure ont d’excellents résultats avec des stratégies basées sur des arbitrages réguliers vers les titres avec le meilleur « rendement locatif ». Je vais essayer de m’en inspirer.